Il y a un moment dans la vie où il vaut mieux ce choisir soi que de continuer sur le chemin que nous avons d’abord emprunté. Entre être triste ou négatif, de peiner à se lever et à trouver la vie belle durand longtemps et se retourner de bord pour être triste un bout afin de retrouver le sourire, la paix intérieur et la joie de vivre, le choix semble simple n’est-ce pas?

Mais nous sommes tous un peu lâche, il est plus facile de ne pas prendre la décision pénible et difficile de changer de cap que de la prendre et d’être plus heureux au bout du compte. Il y a 3 ou 4 ans j’aurais surement pensé en me lisant que tout cela dépend de la situation. Aujourd’hui je me rends compte que cela ne dépend pas de la situation cela dépend de vous. Ma fragilitée ou mes émotions 3 fois plus intense que bien des gens m’ont enseignées qu’il valait mieux me prioritiser sur le longterme plus qu’autre chose. Quoi qu’il arrive, peu importe la situation vaut mieux laisser la rivière couler et penser à soi simplement. Être soi même passe par prioritiser ce qui nous donne le sourire plutot que ce qui nous rends triste. Il vaut mieux prendre un grand respire et se calmer afin de retrouver la paix pour mieux continuer le chemin.

Merci à la vie pour cette belle leçon apprise. Je comprends aussi maintenant que la peur se surmonte par étape et que cela ne vaut pas la peine que l’on se mette de pression pour surmonter une peur. La vie s’arrangera pour nous donner un coup de main la dessus en tout les cas.

Advertisements