Étiquettes

, ,

J’avais abordé dans la précédente réflexion sur la mort l’idée que nous vivions plusieurs petite mort tout au long de notre vie. Aujourd’hui cette même idée m’amène à parler de réincarnation. Assez logique me direz-vous! C’est vrai! Oui, mais c’est des petites réincarnations que j’ai envie de parler pas de LA réincarnation nous permettant de nous incarner dans un nouveau corps. Je dirais que toutes réincarnations se ressemble, cependant car elles proviennent toute du coeur!

En fait, les petites morts que nous vivons tout au long de notre vie semble, à première vue, être négative. Pourtant, elles viennent du coeur n’esr ce pas? Une petite mort est souvent symbolique de changement et comme tout symbole d’impermanence, nous en avons peur. C’est normal, nous rêvons de retourner au Tout et d’y vivre éternellement. Nous cherchons cette fusion sur terre et de ce fait nous avons l’impression que la vie éternelle est ce qui s’en approche le plus. Peut-être est-ce la raison de cette peur de l’impermanence? Après il est dit dans la bible, si je ne m’abuse, que les meritants recevront la vie éternelle auprès du créateur n’est-ce pas? Ce que cela veut dire, la vie éternelle auprès de Dieu? La vie éternelle dans la matière ou non? Je l’ignore, mais pris littéralement cela pourrais être ça!

Cependant le changement est souvent bénéfique même si l’on ne le perçois pas comme tel nécessairement. Il vient toujours du coeur et par nécessité. Cette mort intérieure, symbole de changement, apporte toujours une promesse de renouveau, de découverte et d’émerveillement, ce qui ressemble pas mal à une réincarnation n’est-ce pas? Car la réincarnation nous promets à chaque fois une nouvelle vie, un nouveau départ, une personnalité différente etc  Quand l’on vie une petite réincarnation, c’est aussi un nouveau départ qui nous est offert. En somme quand l’on parle de la mort on oublie aussi que l’on parle de la vie.

Publicités