Snow Oracle by DawnWarrior

Je me suis toujours demandée pourquoi moi? Je crois qu’un jour on se pose tous la question, mais au moment où je me l’a suis posée j’avais 13 ou 14 ans je commençais à peine à découvrir l’ésotérisme. Et bien que je n’aille pas toute les réponses à toutes mes questions même encore aujourd’hui, un site, qui à l’époque avait une certaine notoriété, Esoterra, m’a énormément aider à comprendre ce que j’étais et qui j’étais. Malheureusement ce même site à fermer peu de temps après mon abonnement et d’un autre côté peut-être était-ce une bonne chose, car ils nous faillaient cette expérience pour créer le nouveau projet qui a pris naissance dans les dernières années.

Pour revenir à mes moutons par contre, je me suis posée cette question, pourquoi moi, relativement souvent au cours des années, mais jamais avec le même besoin de savoir et comprendre qu’à l’époque. J’avais besoin de comprendre pourquoi je rêvais des rêves qui se reproduisaient jusqu’à son plus petit détail. J’avais besoin de comprendre pourquoi un simple touché de mes mains pouvais soulager la douleur physique. Comment je pouvais savoir ce qu’une personne ressentais avant qu’elle ne me l’exprime. Pourquoi je voyais plus loin à l’intérieur des gens et que je voyais cette lumière en eux? Comment je faisais pour savoir qu’elle serais la prochaine marche ou le prochain défi d’une personne? Et ce monde aveuglant de couleur de l’aura en passant par les chakras et les liens entre personnes, pourquoi voyais-je le monde ainsi?

Depuis j’ai appris que je vois les auras, que mon cerveau perçois les chiffres, lettres et notes de musique en couleurs et que j’ai probablement un troisième oeil plutôt très ouvert 😉

Ce qui m’a toujours le plus énervé dans tout ça est probablement cette intuition des choses que j’ai. Comme de ne jamais être vraiment surprise par ce qui m’est annoncé comme bonne ou nouvelle surprise. Autrefois cela s’exprimait sous forme de rêve aujourd’hui c’est comme si un long fleuve avec plein d’embranchement était constamment en moi et que je ressentais toujours où le radeau s’en va! Constamment, mais alors là constamment! On me dit quelque chose et je le vois se défiler sous mes « yeux »! Cela me rends toujours un peu mal à l’aise de voir tout ça, car  je ne sais jamais si je dois le dire ou pas. Savoir n’est pas toujours bien utile ou rassurant. Dire que maintenant je trouverais presque rassurant de pas savoir… Faut le faire … Je suis certaine qu’au moins quelques personnes voudraient ce don pour eux même. Mais avec le temps on comprend vite que on peut difficilement tout garder pour nous. Car au final, ce don nous appartient-il? N’est-ce pas justement un don? L’Univers nous a offert ce don, après beaucoup de travail sur nous-même et ce que l’Univers offre n’est jamais que pour nous. Chacune de nos décisions englobe une ou plusieurs personnes, est-ce que ces personnes méritent de savoir ce qui se passent ou se passera? Ont-elles le droit de connaître les conséquences? Personnellement je le crois, oui, qu’elles en ont le droit. Bien sûr lorsqu’il s’avère que l’on « voit » quelque chose qui ne nous implique pas mais d’autres personnes seulement, il me semble juste de demander aux guides de ces personnes que faire. Il s’agit de respect, le respect du cheminement d’une personne, car il n’est pas toujours utile de tout dire, parfois vaut mieux garder les choses pour soi. Surtout si cela pourrais faire tout partir en vrille le fragile engrenage du présent, car après tout, futur comme présent se passe en parallèle et parfois une personne qui sait ce qui lui arrivera décide de changer le cours de ce qui a été enclenché risquant de manquer un apprentissage qui est peut-être des plus important.

Publicités