Mots-clefs

, , ,

 

La vie est rarement facile, mais toujours simple, car c’est nous qui nous nous la compliquons. Pourquoi? Sans doute pour nous protéger en fait! Tout comme cette façade ou armure derrière laquelle l’on se cache par peur d’être qui l’on est vraiment. En fin de compte cette façade nous rends imperméable face au monde extérieur. Nous nous trouvons alors face à un défi ou un obstacle et notre peur d’enlever notre armure ou une partie d’elle nous empêche de le confronter ce qui fait que plus tard nous serons alors confronté à la même situation, mais quelque peu différente. Si cela ne cesse de se reproduire l’on ne pourra évoluer comme personne et resterons un enfant toute notre vie. 

Dans l’histoire pour indiquer au jeunes adultes qu’il était maintenant temps qu’ils assument leur réalité et problème par eux-mêmes, que maman et papa ne seraient plus derrière eux, il y avait une cérémonie pour fêter le passage à l’âge adulte. Aujourd’hui il n’y en a plus, donc peut-être avons nous de la difficulté à savoir quand nous passons à l’âge adulte.  Car lorsque nous sommes encore enfant nous appelons toujours à l’aide Maman ou Papa en étant persuadés de recevoir de l’aide puisqu’ils sont toujours là. A l’âge adulte il est possible que nous ayons garder se réflexe et sommes incapable d’assumer nos propres obstacle par nous même. Nous cherchons alors refuge par toutes sortes de moyens que ce sois l’alcool, une relation amoureuse dépendante ou toute sorte d’autres dépendance. 

Mais voilà le bouddhisme et la spiritualité dit qu’il est acceptable de chercher refuge mais il faut accepter d’ôter notre armure parfois, juste parfois, pour régler une situation donnée sans dépendre d’un moyen extérieur à nous. 

Publicités