Étiquettes

, , ,

Ce soir j’avais envie de communiquer plusieurs décisions que j’ai prises dans les derniers temps. Cependant je le ferai en 2 articles différents parce que ce sera mieux ainsi! Il y a de ça 2 ans  j’avais commencer un recueil d’article sur plusieurs sujets tous en rapport les uns avec les autres. Au bout d’un moment j’avais interrompu l’écriture trouvant cela trop ardu; la discipline et moi ça fait pas deux, alors de fils en aiguille… Mais voilà j’ai décidé de m’y remettre! Car après tout c’est quelque chose qui me tient à coeur! Ce qui fait que je prendrai certains extraits dans les semaines à venir pour les mettre comme article ici, en somme, je les soumets à votre oeil de lecteurs afin de savoir ce que vous en pensez. Bien entendu les sujets abordés seront principalement ésotérique et tournant autour de ma propre «pratique» tout est donc subjectif dans c’est écrits. Voici donc le premier extrait:

Qu’est-ce que l’élément terre? Que représente son énergie?

 Cet élément est souvent relier au matériel et à la réalité, rabaisser à la simple idée de possession ou d’argent en rituellie, l’on oublie son véritable pouvoir. La Terre est l’élément essentiel à toute vie sur terre, il est l’élément qui nous permet de marcher et d’être en équilibre lorsque joint à l’air. Il représente la masse d’une chose, prend de la place et est solide. C’est sur lui que nous basons notre assise dans la réalité, à lui que nous nous adressons pour revenir à de plus simple vérité. C’est l’élément de la simplicité et de la vérité nue. Ce n’est pas un élément discret ou remplit de tact, mais il peut servir à ancrer une image/illusion en soi-même plus profondément et de façon plus solide. Ce qui peut être très utile en soin énergétique et s’apparente à la suggestion en hypnose, par contre ceci est très difficile à réaliser demandant énormément de dextérité dans la manipulation énergétique.

 Il ne représente pas non plus seulement l’argent, ce que l’on possède, le travail et autres choses aussi réaliste que ça. Surtout parce qu’il est extrêmement utile pour se recentrer en soi ou prendre le temps de se regarder dans le miroir en face ou encore de briser une illusion autant que pour l’ancrer. La terre est le meilleur élément pour raisonner alors que l’air est le meilleur pour réfléchir et échafauder de grande théorie. La terre vous engouffre pour vous aider à apprendre qui vous êtes et vous accepter pendant que l’air vous aide à vous révéler. Ce sont deux éléments complémentaire, semblable mais différent.

 C’est l’élément offrant l’Amour comme une vérité et non une simple vertu. L’Amour avec la terre n’est plus une question d’apprentissage mais une chose prise pour dù. Car la terre donne et nous donnons en retour à celle-ci. C’est vrai que chaque chose fonctionne ainsi, chaque énergie également, mais avec la terre c’est un peu comme une relation parent-enfant, nous donnons et elle nous donne bien plus en retour. Elle nous donne également le moyen de marcher sans flotter dans l’air, bien que cela aurait, sans aucun doute, été intéressant, pendant que nous faisons notre possible pour respecter ce sol. De part ce même fait la terre, nous apprends l’équilibre à travers la moindre chose, car selon elle il est toujours important de donner pour recevoir. Bien que le déséquilibre est bon parfois, il est mieux d’être équilibré.

 La terre est l’élément de la confrontation calme et posée, c’est l’élément de l’ancrage mais également de la réflexion logique. Cependant la terre est-elle réellement un élément de confrontation plus que le feu? Non pas vraiment aucun élément ne facilite la confrontation plus qu’un autre mais ils le feront plutôt de façon différente. Le feu est explosif donc lorsqu’il confronte il y va à fond et dis tout ce qui lui passe par la tête sans forcément le penser. La terre cherche la source, le feu, la solution, peut être une autre analogie. Bien que le contraire peut être vrai, comme dans toute analogie de ce genre, car chaque élément peut amener à la source d’un problème ou aider à trouver la source. Cependant la terre aura tendance à d’abord trouver le pourquoi pour mieux répondre au problème. Elle réfléchira donc beaucoup plus que le feu. Chaque action prends, à la terre, plus de temps que pour le feu ou l’eau, étant donné que tout dois être réfléchis, chaque possibilité et conséquence calculer afin d’arriver au meilleur résultat possible. Cet élément nous enseigne donc que chaque chose vaut la peine d’être savourer, mais aussi considéré. De l’illusion à la réalité, la terre nous apprends que rêver est bien, mais que l’instant est mieux. Donc pourquoi pas joindre l’utile à l’agréable : rêver de la minute suivante?

 C’est également l’élément de la réflexion logique donc au lieu de se baser sur l’émotion l’on se base sur la réflexion pour divulguer une pensée. Une pensée réfléchie et construite est moins susceptible d’être mal diffusée ou mal perçues ce qu’a horreur la terre. Chaque élément à sa façon d’arriver à la maîtrise de soi et dans le cas de la terre la confrontation par la discussion avec nos émotions est le moyen d’y arriver. Bien sur c’est une extension de la réflexion logique aux émotions, mais cela peut être efficace dans ce cas ci.

 La terre est également symbole d’ouverture et d’accueil, pensons au bras d’une mère nous nourrissant de ses entrailles. L’ouverture des bras d’une mère et l’accueil de celle-ci également la représente bien. L’un des noms de notre planète est Gaïa et Gaïa a le sol fait de l’élément terre ou de la matière. Dans certaine légende assez anciennes, datant de la préhistoire, Gaïa était la mère originelle. Certaines choses restent dans le collectif humain et ceci semble en faire partie. Si Gaïa est la mère originelle ne croyez-vous pas qu’elle est besoin d’une grand ouverture d’esprit pour accepter tout ce que ses enfants font? Entre les guerres et la violence verbale, les préjugés ainsi que le manque de respect, cela reste impressionnant que l’énergie de Gaïa, l’entité, sois encore aussi pure. Un peu comme une mère protégera toujours son enfant avec cet même foi et pureté.

 Nous grandissons dans le ventre d’une mère avant notre naissance, puis nous grandissons à l’abri de sa protection et de son regard aimant ainsi qu’accueillant. Une mère dois faire preuve d’accueil pour accepter la naissance d’une nouvelle vie venant de ses propres entrailles. Il arrive que certaines mères n’y arrive pas et font alors une dépression. Imaginez-vous accueillir quelqu’un à long terme, qui sera toujours chez vous, qui demandera toute votre attention ainsi que votre amour. Pensez-vous être capable de cela? A tout les jours l’on marche sur de la Terre, à tout les jours l’on envahit son Univers, son énergie et pourtant cet énergie continu à nous accueillir en lui. Il continue à nous accepter et à effectuer son rôle en tant qu’élément malgré que l’on détruise peu à peu la terre. Un peu comme nous nous détruisons petit à petit en tant que société et parfois individu. Car comme nous la Terre possède des chakras et des lignes énergétiques toutes plus ou moins importantes se croisant et s’alternant, comme si elle aussi fonctionnait comme l’humain. Recevant l’énergie divine de son pôle nord que l’on pourrait appeler son chakra couronne et redonnant à l’Univers par son chakra racine ou le pôle sud, bien sûr, cela n’est qu’une image, car en fait les chakras de la terre ne sont pas ceux-ci mais se retrouvent disséminés sur sa surface au croisement des 2 réseaux énergétiques la parcourant. Mais je parlerai de cela plus tard lorsque j’aborderai le sujet de la géobiologie.

Il y a aussi l’idée de communauté qui est transporté par la terre, car les produits de la terre ont souvent donné naissance à de belles occasions de se rassembler dans différentes cultures. Si je prends par exemple la culture nord-américaine, les fameux blés d’indes amènent toujours l’idée de soirée d«’épluchette» de maïs! Ou encore combien d’entre nous qui avons un jardin avons généreusement offert de nos légumes à nos voisins et amis? Ou avons fait profiter de nos récoltes lors de soirée entre amis? Cela crée des liens, construit des communautés et encourage l’entraide. 

Advertisements