Étiquettes

, ,

 

Citation :
«
Il est plus d’un silence, il est plus d’une nuit Car chaque solitude a son propre mystère.»

Sully Prudhomme 

 

Définition

La solitude est l’éclipse des liens avec autrui; l’isolement en est la privation.

Encyclopédie de l’Agora

http://agora.qc.ca/dossiers/Solitude

La solitude ce n’est pas seulement de se sentir seul ou d’être seul, c’est de le ressentir dans toute c’est fibre et ne pas se sentir relier au monde autour de soi tout simplement. Comme si l’on était qu’un électron, qui une fois de temps en temps, tombe sur quelqu’un d’extraordinaire pour s’éloigner par la suite. On dit que la solution est d’exister dans l’instant présent, ce qui est vrai. Mais il est aussi possible de vivre ce sentiment dans l’instant présent tout en étant en paix avec soi-même. Je crois qu’au final le plus important est toujours de s’aimer dans l’instant présent, d’aimer cette solitude et d’accepter d’aller à notre rencontre.

De se tendre la main pour aller vers soi et en soi signifie aussi d’accepter de marcher un chemin solitaire, de devenir son propre maître au fil de la voie. Parfois des gens croiseront notre route et pendant un temps nous voyagerons avec ces gens. Lorsque nous aurons appris ce qu’il nous fallait apprendre avec ces gens alors il arrive que nos chemins bifurquent. Alors tôt ou tard nous nous retrouvons seul en fin de compte.

La solitude est une autre étape sur cette Voie ou chemin qu’en tant qu’être humain nous sommes appelés à vivre. Un jour on se réveille pour réaliser que nous sommes dans un vide profond. Une question vient alors, comment remplir se vide? Beaucoup choisiront l’action, mais au final ils s’oublieront dans celle-ci et ne se rendront pas compte que le vide est plus profond encore qu’avant! Parfois la solution est toute simple comme s’asseoir un instant au travers de toute cette tourmente qui nous tourne autour afin de méditer pour se retrouver en soi. Cela pourrait en être une toute simple sur le même modèle d’une méditation bien connu qui est celle nous permettant de pardonner à notre famille. Cette méditation nous demande simplement de nous visualiser sur la plage à marcher pour nous rendre dans une caverne qui nous emmène toujours plus bas au fond de nous-mêmes et au lieu d’y rencontrer les membres de notre famille nous y rencontrons nous-mêmes enfant, adolescent et adulte. Il suffira donc au final de tendre la main à toutes ces versions de nous-même.

L’on peut aussi meubler se vide en se disant je t’aime dans toutes les situations possible du quotidien. Faire plus de chose que l’on aime, prendre un bain avec de la musique pour arrêter le temps sur un instant. Multiplier les petites attentions au courant de la journée juste pour mieux en profiter. Être celui ou celle qui s’encourage lorsque le besoin se fait sentir. Car tel que la dit Françoise Chauvien : «La pire des solitudes c’est d’être encore là pour les autres quand on n’y est plus pour soi-même.», car cela signifie que nous nous sommes oublié dans ce monde ultra-rapide et d’hyper-connectivité. On oublie souvent que la connexion la plus importante se passe avec notre propre cœur. Le chakra cœur est le médecin de l’âme après tout, celui qui guérit nos peurs et notre mal-être. Il abrite notre univers derrière tout son amour et son attention. C’est lui qui nous permettra de guérir de notre vide, afin de nous rendre compte qu’il est temps de le remplir avec tout l’amour que nous nous en sentons capable de donner.  

Publicités